dimanche 3 juillet 2022

MANIFESTATION DES RETRAITÉS DANS 10 PROVINCES D’IRAN

Manifestation des retraités dans 10 provinces d’Iran

Maryam Radjavi : Le seul moyen de se débarrasser de la pauvreté, de l’inflation et du chômage est de libérer l’Iran des mollahs criminels et prédateurs

Aujourd’hui, samedi 2 juillet, les retraités de la sécurité sociale ont manifesté dans les villes d’au moins 10 provinces d’Iran, dont Arak, Ispahan, Karadj, Ahwaz, Abadan, Shoushtar, Shoush, Dezfoul, Andimechk, Zandjan, Kerman, Sari, Khorramabad, Doroud, Racht et Hamedan. Ils se sont rassemblés devant les gouvernorats et les centres de la sécurité sociale. Ils manifestaient contre le pillage de leurs droits et le mépris du régime pour leurs revendications légitimes.

Ferme condamnation du projet de loi honteux de transfèrement de condamnés pour la libération d’Assadi, le diplomate terroriste du régime des mollahs. Il faut y mettre fin

 Mme Maryam Radjavi : Avec ce projet de loi, personne n’est à l’abri des assassins au pouvoir en Iran. J’appelle le Parlement belge et l’ensemble des parlementaires en Europe, ainsi que les juristes et les personnalités politiques, à prendre des mesures immédiates pour empêcher son adoption

Le projet de loi portant sur un accord de « transfèrement de condamnés » entre le régime des mollahs en Iran et le gouvernement belge a été soumis au parlement belge et son urgence a été approuvée. C’est un accord honteux pour obtenir la libération d’Assadollah Assadi, un diplomate terroriste poseur de bombe et le débarrasser de sa condamnation. Cela intervient à l’occasion du 4e anniversaire du plan d’attentat qui aurait dû faire un carnage au rassemblement de la Résistance iranienne à Villepinte près de Paris en 2018.

Qui est Hossein Taeb, récemment renvoyé de l’organisation iranienne des services de renseignements des pasdaran ?

 Hossein Taeb (au milieu) aux côtés du commandant de la force Qods du Corps des gardiens de la révolution, Qassem Soleimani (à gauche), lors d’une cérémonie de deuil.

La semaine dernière, le régime iranien a limogé Hossein Taeb, chef de longue date des services de renseignement des Gardiens de la révolution (pasdaran) et confident du Guide Suprême des mollahs, Ali Khamenei, et de son fils Mojtaba.

Les retraités manifestant dans 10 provinces d’Iran

 « Raïssi, niveau de CM2, ce n’est que dans la rue que nous aurons nos droits », « liberté, liberté, à bas cette servitude »

Aujourd’hui, samedi 2 juillet, les retraités de la sécurité sociale ont manifesté dans les villes d’au moins 10 provinces d’Iran, dont Arak, Ispahan, Karadj, Ahwaz, Abadan, Shoushtar, Shoush, Dezfoul, Andimechk, Zandjan, Kerman, Sari, Khorramabad, Doroud, Racht et Hamedan. Ils se sont rassemblés devant les gouvernorats et les centres de la sécurité sociale. Ils manifestaient contre le pillage de leurs droits et le mépris du régime pour leurs revendications légitimes.

De jeunes insurgés visent la base Malek Achtar des pasdarans à Téhéran

 Dans la soirée de ce 1er juillet, de jeunes insurgés à Téhéran ont attaqué la base du Corps des pasdarans connu sous le nom de « Malek Ashtar ». Des explosions successives ont pu être vues de loin.

Iran - De jeunes insurgés visent la base Malek Achtar des pasdarans à Téhéran  https://youtu.be/S43aQpIQims

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
Le 1er juillet 2022

vendredi 1 juillet 2022

FERME CONDAMNATION DU PROJET DE LOI HONTEUX DE TRANSFÈREMENT DE CONDAMNÉS POUR LA LIBÉRATION D’ASSADI, LE DIPLOMATE TERRORISTE DU RÉGIME DES MOLLAHS.

Ferme condamnation du projet de loi honteux de transfèrement de condamnés pour la libération d’Assadi, le diplomate terroriste du régime des mollahs.

Maryam Radjavi : Avec ce projet de loi, personne n’est à l’abri des assassins au pouvoir en Iran.

J’appelle le Parlement belge et l’ensemble des parlementaires en Europe, ainsi que les juristes et les personnalités politiques, à prendre des mesures immédiates pour empêcher son adoption

Le projet de loi portant sur un accord de « transfèrement de condamnés » entre le régime des mollahs en Iran et le gouvernement belge a été soumis au parlement belge et son urgence a été approuvée. C’est un accord honteux pour obtenir la libération d’Assadollah Assadi, un diplomate terroriste poseur de bombe et le débarrasser de sa condamnation. Cela intervient à l’occasion du 4e anniversaire du plan d’attentat qui aurait dû faire un carnage au rassemblement de la Résistance iranienne à Villepinte près de Paris en 2018.

Iran : Dix exécutions de détenus dans la prison de Rajaï Chahr

 CSDHI – Le mercredi 29 juin 2022, dix exécutions ont été mises en oeuvre dans la prison de Rajaï Chahr. Huit avaient déjà été condamnés pour meurtre et deux pour viol.

Selon HRANA, l’agence de presse des militants des droits humains, le mercredi 29 juin 2022, dix détenus ont été exécutés à la prison de Rajaï Shahr, à Karaj, dans la province d’Alborz.